Rénovation : plâtrerie, façade et isolation (62)

Si vous envisagez des travaux de rénovation, faites appel à l’entreprise MERLIER PERE ET FILS ! Fors de nos 35 ans d’expérience, nous sommes en mesure de réaliser tous vos travaux dans les règles de l’art.

Plâtrerie

Nous effectuons divers travaux de plâtrerie et réalisons notamment des travaux de cloisonnement en plaque de plâtre.

La plaque de plâtre constitue la plupart des cloisons séparatives ou de doublage de nos logements. Si, en construction neuve, le choix des solutions est plus ouvert, la plaque de plâtre est par contre idéale pour cloisonner en rénovation.

La plaque de plâtre emploie une technique de cloison sèche, contrairement au carreau de plâtre, aux briques plâtrières ou encore au béton cellulaire, qui reposent sur une technique de cloison humide.

Façade

Le ravalement de façade est un ensemble d'étapes destinées à remettre en état une façade et tous ses accessoires apparents. Il consiste à :

  • Nettoyer et/ou décaper
  • Réparer et traiter
  • Protéger et/ou embellir

Un ravalement de façade doit prendre en compte et respecter l'aspect originel de la façade. Il ne s'agit pas de donner « un coup de propre » mais de traiter les problèmes éventuels à la source pour respecter le bâti dans son intégralité.
Ainsi, un ravalement de façade réussi met en valeur votre bien sans engendrer de désordres et permet à votre bâtiment d'obtenir un équilibre durable.

Isolation

Chaque zone de la maison engendre une déperdition calorifique plus ou moins importante. Selon la configuration de votre habitation, que vous engagiez une rénovation ou une construction, la façon d'isoler ne sera pas la même :

  • Comble et toiture : sans une bonne isolation, vous perdez l'essentiel (30%) de la chaleur de la maison. Le choix de l'isolant dépendra du type de toiture (toit sur combles perdus, toit sur combles habitables ou toit-terrasse).
  • Murs : tout dépend de leur exposition. Les façades nord, moins exposées au soleil, sont à isoler en premier. Les façades ouest, en général confrontées aux pluies, méritent une protection contre l'humidité.
  • Fenêtres et portes : leur rénovation présente des avantages au niveau esthétique, calorifique mais aussi phonique. Solution économique : le calfeutrage avec des joints. Solutions plus onéreuses mais efficaces : le survitrage, le double-vitrage ou doublage plastique.
  • Sol : le revêtement des sols (moquette, plancher, etc.) constitue déjà un isolant. Pour l'optimiser, des solutions adaptées existent, selon que votre sol se situe au-dessus d'une cave, d'un vide sanitaire, etc.
  • Isoler le conduit de cheminée et utiliser des isolants anti-feu est nécessaire, surtout si la construction comprend des matériaux inflammables (bois, polystyrène).
  • Mur humide : si l'humidité n'impacte pas le coût de chauffage, elle reste très importante à traiter pour un bon confort thermique.
  • Isolation par l'extérieur : une solution qui se développe de plus en plus pour la rénovation car elle est très efficace contre les ponts thermiques. Elle permet par ailleurs de ne pas perdre de place à l'intérieur du bâtiment.